<
Actualité
15 mai 2019 . Paris
EOlife® à l’essai au centre de formation Croix Rouge

Archeon a noué un partenariat avec la Croix-Rouge française, marquant le début d’une collaboration pour le développement et la validation de nouvelles technologies dans le but d’améliorer la formation des premiers secours.

Le 15 mai 2019, Archeon a mis disposition les premiers prototypes du produit EOlife® au sein du centre de formation Île-de-France de la Croix Rouge française. Les apprenants ambulancier de l’institut de Paris ont pu tester le dispositif d’aide à la ventilation dans différents scénarios simulant la prise en charge d’une victime d’arrêt cardiaque avec mise en place d’un défibrillateur, réalisation des compressions thoraciques et ventilation du patient.

L’exercice réalisé avec l’ensemble des élèves ambulanciers, mais également les instructeurs et responsables du centre de formation avait pour but d’évaluer non seulement les différentes fonctionnalités de l’appareil, mais également son ergonomie et sa simplicité d’utilisation dans un scénario d’urgence et auprès d’un public non expert. 88% des élèves ambulanciers ont affirmé que le produit constituait une aide considérable à la formation et la pratique de la réanimation cardiopulmonaire.

 

"Une aide à la formation du secours à victimes"

Le 28 septembre 2018, Archeon signe un partenariat avec la Croix-Rouge française et affirme sa volonté d’innover non seulement sur le segment des soins d’urgence mais également sur le volet de la formation, qui est l’un des axes prioritaires de travail pour améliorer la pratique des gestes qui sauvent et réduire la mortalité dans l’arrêt cardiaque.

« Cela constitue un point d’ancrage dans notre stratégie visant à améliorer la formation des premiers secours au niveau national et international » précise Alban DE LUCA, Président de Archeon.

Pour Laurent Facon, Directeur de l’Institut de Formation Ambulancier de la Croix-Rouge, « EOlife® aide à gagner rapidement en autonomie sur l’apprentissage de la ventilation qui est une technique très complexe, et permet de corriger rapidement les erreurs de pratique qui ne sont pas décelable habituellement en formation ».

Article suivant
<