<
Publication scientifique
Mars 2022 . France
Mort par hyperventilation : une problématique récurrente au cours de la réanimation cardiopulmonaire

En 2004, Tom Aufderheide et Keith Lurie ont mené une étude mesurant l’impact de l’hyperventilation pendant la réanimation cardio-pulmonaire.

Cette recherche a été menée à travers deux études : un essai clinique et une étude sur des cochons et a été publiée dans le journal Critical Care Medicine (https://journals.lww.com/ccmjournal/Abstract/2004/09001/Death_by_hyperventilation__A_common_and.2.aspx)

Bien que les secouristes professionnels aient été formés pour suivre les directives de l’AHA (12 respirations par minute), le taux de ventilation moyen mesuré chez les adultes victimes d’un arrêt cardiaque était de 30 respirations par minute.

Aucun patient n’a survécu.

L’étude chez le cochon a démontré que l’hyperventilation diminuait la perfusion coronaire et le taux de survie de plus de 70%.

"L'hyperventilation réduit le taux de survie de 70 %"
Article suivant
<