<
Publication scientifique
Mai 2019 . Texas, Etats-Unis
Une meilleure ventilation chez les patients en arrêt cardiaque peut doubler les chances de survie

En 2019, une étude clinique réalisée sur 560 patients a montré que l’inflation pulmonaire était présente que dans 25% des cas lorsque les patients étaient ventilés avec un ballon à valve unidirectionnelle (BAVU).

L’équipe de recherche du Texas Medical Center s’est demandé « pourquoi si peu de patients dans notre étude ont reçu une ventilation pendant la RCP ? ». L’étude suggère que les secouristes ont bien ventilé chaque patient, mais que ces tentatives n’ont souvent pas abouti à une inflation pulmonaire.

La ventilation à l’aide d’un BAVU chez les patients en arrêt cardiaque est difficile à exécuter correctement et une mauvaise gestion des voies aériennes ou une mauvaise étanchéité du masque peuvent être très difficiles à reconnaître.

Dans cette étude, les patients chez lesquels on a observé une inflation pulmonaire dans plus de 50 % du temps ont connu une importante amélioration du taux de retour à une circulation spontanée (RACS) (19,8 % contre 8,7 %, p = 0,0009) et du taux de survie (10,3 % contre 4,0 %, p = 0,008).

Cliquez ici pour lire la publication scientifique: Association of Ventilation with Outcomes from Out-of-Hospital Cardiac Arrest – PMC (nih.gov)

Article suivant
<